Mélanie et Sarah, la passion des arts du cirque

June 25, 2022
Mélanie et Sarah, arts du cirque

J’adore me dépasser, au fil des années j’ai évolué dans une foule d’activités diverses qui m’ont fait vibrer, dont le trapèze volant!

Le trapèze volant? Pourquoi pas! C’est par curiosité que je me suis inscrite à une session d’initiation à l’École de Cirque de Québec, une session qui se transforma en quelques-unes… j’ai eu la piqûre! Je n’ai jamais fait de gymnastique ou toute autre discipline qui puisse s’approcher des arts du cirque, mais n’est-ce pas là le plus merveilleux? J’allais vivre une expérience que je ne pourrais jamais comparer à autre chose.

Les arts du cirque, c’est selon moi le plus bel amalgame d’esthétisme, de discipline, de force et de persévérance. Je ne parle pas de moi… je ne pense pas avoir atteint un degré d’élégance acceptable! (rires)

Ce que je retiens aussi de toutes ces découvertes, ce sont les rencontres, ces personnes extraordinaires mises sur mon chemin en passant d’un univers à un autre. C’est au trapèze volant que j’ai connu Mélanie et Sarah, elles furent les premières à m’encourager. Être témoin de leur évolution, sachant tout le travail et la persévérance qui se trouve derrière chaque mouvement, c’est une grande source d’inspiration.

J’ai dernièrement eu la chance de faire une séance photo avec elles, je vous présente donc en images ces deux incroyables femmes. Je leur ai aussi demandé comment tout cela avait commencé, voyez leur réponse plus bas dans l’article, à lire et à voir.

Mélanie et Sarah, arts du cirque
Mélanie et Sarah, arts du cirque

Mélanie:
« Sarah a 33 ans et travaille en communications-marketing et j’ai 46 ans, je suis médecin physiatre. Il y a environ 5 ans, Sarah et moi ne nous connaissions pas et chacune de notre côté, nous avons été initiées aux arts du cirque avec le trapèze volant dans un ClubMed. Nous n’avions aucune formation connexe préalable!

Après cette première expérience, nous voulions explorer davantage cette discipline, et nous nous sommes inscrites à l’École de Cirque de Québec. C’est là que nous avons fait connaissance, dès le départ notre complicité était indéniable! Nous partagions les mêmes valeurs de vivre nos passions au maximum avec persévérance, détermination et entraide mutuelle.

Nous avons poursuivi notre apprentissage en découvrant d’autres disciplines circassiennes: pour Sarah il y a eu le trapèze duo qui lui a donné de solides bases en tant que voltigeuse, et par la suite pour elle et moi; le cerceau aérien, le tissus, le pôle, les équilibres sur les mains et l’acro-yoga.

Mélanie et Sarah, arts du cirque
Mélanie et Sarah, arts du cirque

Une proposition de participer à une compétition de cerceau duo nous a été faite il y a 3 ans. C’est à ce moment que nous avons débuté un long travail de collaboration et nous avons réussi à créer un numéro en peu de temps! Malheureusement l’arrivée de la pandémie a obligé l’annulation de l’événement.

Nous avons tellement aimé travailler ensemble que dès qu’il fut possible de reprendre nos activités, nous avons redoublé d’effort pour améliorer nos compétences. Nous avons la mignonne manie de faire toutes nos pratiques avec des vêtements coordonnés, ça amplifie notre chimie!

Nous pratiquons ensemble 2 à 3 fois par semaine et planifions présenter nos numéros lors d’événements sociaux, et peut-être de participer à des compétitions dans notre discipline.

Nous espérons inspirer les gens à bouger, ouvrir de nouvelles portes et vivre leurs passions au maximum! » – Mélanie

Mélanie et Sarah, arts du cirque
Mélanie et Sarah, arts du cirque
Mélanie et Sarah, arts du cirque
Mélanie et Sarah, arts du cirque
Mélanie et Sarah, arts du cirque