Équateur

février 23, 2018

Suite à mon voyage au Pérou, je poursuivais mon aventure en Équateur. J’y ai passé une vingtaine de jours, dont les 10 premiers avec le groupe des Salty Souls, l’organisation avec laquelle j’étais allée au Salvador en 2016.

Le Pérou ne fut pas de tout repos, j’avais donc prévu demeurer au même endroit et profiter du soleil, surfer, manger, me reposer… les vacances quoi!

Voici le résumé visuel de mon séjour en Équateur, le tout commençant à Ayampe, un village tranquille de la côte avec une magnifique plage idéale pour le surf.

Vous me connaissez, bien sûr que vous y trouverez des photos de chats!

Beefer, le chat de la maison, j’étais trop en amour avec lui!
Ariane, certainement en train de nous concocter un de ses fabuleux repas.

Ayampe Guest house. La terrasse extérieure.
La playa

Balade entre filles

Excursion en mer, snorkling et faire la larve sur la plage…
Les filles en plein saut à partir du bateau.

Dîner sur la plage.

Une belle grande table remplie de sourires, de bonne bouffe et de bonheur!

Miam!
Bon, oublions le stylisme, mais l’important c’est que dans ma bouche c’était succulent…

Un magnifique spécimen de sauterelle-feuille.

Un petit Bernard l’ermite qui se sauve «à toutes pattes»

Autoportrait

Coucher de soleil
Chat inconnu et Ariane qui cueille un fruit…
Ariane, coco girl!

MC et Ariane.

Après les 10 jours avec les Salty Souls, j’allais passer la fin de mes vacances à Montanita, un autre village reconnu pour le surf situé à une vingtaine de minutes de AyampeMontanita étant très festive, j’ai opté pour un hôtel un peu plus en retrait, le Balsa Surf Camp. Coup de cœur pour l’endroit et toute la «vibe» que j’y ai ressentie lors de mon séjour.

Tiramisu, un des chats des propriétaires du Balsa surf camp.
Le Balsa surf camp

Un chat sur un toit… love!
Un petit tour au marché local où Ariane fait des achats.

Petit chaton inconnu.

Patou, le 2e chat du Balsa surf camp.
Montanita, il y a souvent foule sur les vagues!
Tiramisu a profité que la porte de ma chambre était ouverte pour s’y glisser et se la couler douce sur mon lit, à mon grand bonheur!
Patou qui prend la pose, fière allure!

J’avais vu cette petite chatte la journée d’avant. Elle était assise sur le siège du vélo bleu, et bien sûr, je n’avais pas ma caméra! Le lendemain, je repassais au même endroit, avec mon appareil cette fois, et elle y était toujours. Sa pose était moins originale, mais j’ai pu la capter quand même. On m’a informée qu’elle attendait des petits, et effectivement son bedon semblait bien rond.

Chat inconnu de la maison à côté du Balsa. Je l’ai vu à plusieurs reprises, et même si il se méfiait de moi, j’ai réussi à l’approcher…

La vieille de mon départ, mes nouveaux amis et moi nous sommes réunis au très bon restaurant à sushis. À la même table : Québécois, Français, Équatoriens et Finlandais, un précieux moment où on a pu échanger sur notre culture et nos pires chutes de surf! 🙂

Deux «nanas carrément géniales» rencontrées au Balsa. Noémie qui y fait un stage de 3 mois et Julie, la propriétaire.